abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

13 Avr 2022

Auteur:
Julien Adayé, Deutsche Welle (Allemagne)

Côte d'Ivoire: Nestlé multiplie les initiatives sociales pour lutter contre le travail des enfants dans les plantations de cacao

"Nestlé tente de redorer l’image de la filière cacao", 8 avril 2022

Construction de salles de classe dans les zones de culture du cacao ou alphabétisation des femmes commerçantes dans les marchés : Nestlé cherche-t-il à améliorer son image dans un secteur, celui de la production de cacao, où le travail des enfants existe toujours ? La multinationale suisse, consciente de l’image déplorable liée à l’exploitation du cacao, a lancé plusieurs projets pour lutter contre le travail des enfants, toujours répandu dans les champs de cacao. Face à cela, Nestlé a financé la construction de salles de classe dans les zones agricoles...

L’alphabétisation des femmes est aussi une de ses priorités, notamment celles des femmes commerçantes sur les marchés. Mame Pane Sakho, directrice de communication chez Nestlé Côte d’Ivoire, explique les raisons de cet engagement social :

"Le nom de Nestlé n’est pas du tout écorché en Côte d’Ivoire. Tout ceci part d’une stratégie globale qui est déclinée dans tous les marchés où Nestlé opère. Donc en fonction des défis qui se posent dans notre environnement, on apporte des solutions, aussi en lien avec les opérations que nous menons ici. On a notre marque Maggi qui opère ici. On travaille avec 20.000 femmes, il est tout à fait normal qu’on puisse aussi travailler avec ces dames pour voir comment les rendre un peu plus autonomes."

Pour soutenir l’alphabétisation des femmes sur les marchés, Nestlé s’est associé à l’Unesco. Yves Marius Sagou, coordonnateur des programmes d’alphabétisation dans cette structure onusienne, explique les objectifs de ce projet : L’Unesco travaille avec les entreprises privées pour mettre en œuvre certains de leurs projets ou programmes parce que justement l’Unesco promeut le "PPP" c’est-à-dire le partenariat public privé, que nous mettons en commun avec les entreprises privées en offrant des programmes d’alphabétisation."

En Côte d’Ivoire, plus de 800.000 enfants travaillent dans les plantations cacaoyères, selon une enquête de l’Université de Chicago réalisée en 2019 et depuis, plus de 200.000 d’entre eux auraient été retirés des champs cacao. Malgré tous ces efforts, dans certaines plantations de cacao, on rencontre encore des enfants...

A ce jour, dans le cadre de son plan Cacao, Nestlé a construit plus de 40 écoles en Côte d’Ivoire pour lutter contre le travail des enfants dans les plantations de cacao. Ce projet aurait aidé à la scolarisation de plus de 10.000 enfants. Depuis 2017, le programme d’alphabétisation de l’entreprise agro-alimentaire suisse aurait aussi formé plus de 1.500 femmes dans les marchés d’Abidjan.