abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Chili : Une mission d’observation canadienne demande au gouvernement d'agir contre les violations des droits de l'homme en faisant pression sur les entreprises minières financées par des entreprises canadiennes

« Crise au Chili: Ottawa doit agir rapidement, tranche un collectif québécois », 3 février 2020

...[L]es membres du collectif en mission d’observation au Chili, pays secoué par une grave crise sociale, sont unanimes. Les violations des droits humains et la répression y sont grandissantes, dans un contexte de grave instabilité sociale, d’intimidation de la population et de criminalisation de la protestation. Le groupe enjoint Ottawa à se mobiliser...

La question des minières chiliennes, financées à presque 70% par des entreprises canadiennes, est aussi un levier selon ...[le député du Bloc québécois, Simon-Pierre Savard-Tremblay], dans un contexte de crise sociale et politique. «Ces minières ont le soutien diplomatique et financier de l’État canadien. Elles ne peuvent pas non plus être poursuivies en vertu de nos lois. Et il n’y a pas de tribunal qui peut vraiment trancher»...[a-t-il déclaré]

D’après la leader syndicale à la FTQ, Denise Gagnon, l’enjeu est résolument national. «Il doit y avoir un contrôle de la responsabilité sociale de ces compagnies. On va se battre pour l’obtention d’un ombudsman, ou d’un tribunal criminel indépendant», a-t-elle renchéri.

Selon le collectif, l’industrie fragilise d’autant plus l’approvisionnement en eau du Chili, qui traverse «la pire crise hydrique de son histoire». Une quarantaine de communes n’auraient plus accès à l’eau potable...