abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Commentaire : Les poursuites stratégiques contre la mobilisation publique augmentent rapidement en Thaïlande

«Le harcèlement judiciaire, nouvelle arme contre les défenseurs des droits» 8 juin 2020

Athit Kong se bat depuis plus de quatre ans pour ne pas aller en prison. Le dirigeant syndical cambodgien est poursuivi au pénal, étant accusé d’avoir commis des violences intentionnelles, entravé le travail d’agents de la fonction publique et obstrué une route publique pour aider à organiser une action revendicative, en 2016, afin d’obtenir la réintégration d’une quarantaine de chauffeurs de bus.

Ces accusations à l’encontre de Athit Kong et de trois autres militants syndicaux viennent de l’entreprise de bus Capitol Bus Company, qui aurait licencié les conducteurs parce qu’ils avaient essayé de créer un syndicat. Kong Athit affirme que sa situation n’est pas un cas isolé...

Les poursuites judiciaires engagées par les entreprises à l’encontre des syndicalistes et d’autres défenseurs des droits humains sont en hausse sur l’ensemble du globe, selon un rapport récemment publié par le Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme, établi à Londres (BHRRC, ou Business & Human Rights Resource Centre). Ce rapport, intitulé Défendre les défenseurs : Contester les actions en justice malveillantes en Asie du Sud-Est, recense également des zones à risque en matière de harcèlement judiciaire en Amérique centrale, en Europe de l’Est et en Russie. Il précise que le nombre de cas signalés a augmenté de 48 % en moyenne par an depuis 2015 à l’échelle planétaire, pour atteindre 84 % l’an passé...

Sutharee Wannasiri, chercheuse et consultante sur les droits humains, a elle-même fait l’objet de trois accusations après avoir partagé sur les médias sociaux une vidéo qui avait été réalisée par son employeur d’alors, l’ONG Fortify Rights. Sutharee Wannasiri et d’autres personnes avaient enquêté sur le cas de 14 travailleurs migrants qui avaient publiquement révélé avoir subi de graves violations du droit du travail dans un élevage de volailles de l’entreprise Thammakaset.

Part of the following stories

Thai company Thammakaset must stop harassment of human rights defenders who expose labour rights abuses - NGOs

Thammakaset lawsuits against former workers (re defamation on labour conditions, Thailand)

Betagro & Thammakaset lawsuits (re labour exploitation in Thailand)