abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Espagne : Les travailleurs migrants dorment dans la rue en raison de la pandémie de COVID-19

« Espagne: le traitement des travailleurs migrants et saisonniers fait polémique » 3 juin 2020

Près de Barcelone, la polémique grandit alors que des centaines de migrants travaillant dans les champs dorment depuis des jours dans la rue.

La plupart de ces travailleurs se rendaient tous les ans à Lleida, à 150 km de Barcelone, pour la cueillette des fruits dans la région. Avec la crise du Covid-19, ils n'ont pas pu venir à cause de la fermeture des frontières. Pour l'essentiel, ces saisonniers viennent d'Europe de l'Est ou d'Afrique.

Début mai, les agriculteurs ont donc lancé un appel pour recruter des travailleurs. Les locaux n'ont pas répondu à l'appel. Il faut dire que le travail est difficile et payé 7 euros de l'heure environ. Beaucoup de migrants – avec ou sans papiers – vivant en Espagne se sont donc pressés pour prêter main forte dans les champs.

Certains saisonniers ont bien essayé de se payer un logement, mais rares sont ceux qui acceptent de leur louer un appartement tandis que les auberges et hôtels sont fermés. Ils se sont donc retrouvés à la rue. Une situation dénoncée dans une vidéo devenue virale par un migrant, et par des associations de soutien aux immigrés comme Plataforma Fruita Amb Justicia Social (Plataforma fruta con justicia social).