abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Etats-Unis : Des entreprises offrent des primes à leurs employés pour les encourager à se faire vacciner contre la COVID-19

"Des bonus et congés pour inciter les salariés à se faire vacciner aux États-Unis", 26 mars 2021

Des secteurs à fort besoin de main-d’œuvre comme les supermarchés, les abattoirs ou les exploitations agricoles, ont pris les devants. La société californienne Bolthouse Farms, qui vend des carottes, des smoothies et des jus, organise ainsi toutes les semaines des sessions d'immunisation sur son principal site et verse 500 dollars à tous les employés à temps plein acceptant la piqûre.

Aux États-Unis, les entreprises peuvent en effet organiser elles-mêmes des centres de vaccination si elles s'engagent à les faire fonctionner sur les heures de travail, gratuitement et pour tous les travailleurs, salariés comme sous-traitants.

Le géant de la viande JBS propose 100 dollars aux employés vaccinés et a distribué des documents en plusieurs langues pour insister sur la sécurité et l'efficacité de l'immunisation. Mi-mars, environ un tiers de ses 60.000 salariés avaient reçu une première dose....

Plusieurs grandes chaînes de supermarchés dédommagent leurs employés de deux ou quatre heures payées...

Aux États-Unis, les entreprises ont le droit de refuser l'entrée sur leur lieu de travail aux employés non-vaccinés. La question avait été tranchée fin décembre 2020...

Story Timeline