abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Facebook prend des mesures pour protéger la vie privée de ses utilisateurs et sur la suppression de contenus problématiques

"Facebook s'attaque au contenu litigieux avec sa propre «Cour suprême»", 28 janvier 2020

Facebook, qui compte près de deux milliards d’utilisateurs dans le monde, fait régulièrement l’objet de vives critiques pour sa gestion des données.

Le groupe veut, avec ces deux mesures annoncées mardi, redorer son blason...

«L’un de nos principaux objectifs pour la décennie à venir est de bâtir des protections de la vie privée plus solides pour chacun», a déclaré Mark Zuckerberg...

Le premier réseau social mondial a ainsi annoncé que les utilisateurs pourraient consulter et supprimer d’un clic les données les concernant, collectées par Facebook auprès de sites internet et applications extérieurs.

Recherches internet, magasinage en ligne... Toutes ces données sont utilisées par Facebook pour cibler les publicités, et ainsi attirer un nombre beaucoup plus important d’annonceurs...

La deuxième mesure annoncée mardi par Facebook concerne sa «Cour suprême», qui aura le dernier mot dans les litiges concernant la suppression de contenus problématiques, et devrait être opérationnelle dans les mois à venir.

Pour diriger ce comité de surveillance, le réseau social californien a recruté un Britannique activiste des droits de l’homme, Thomas Hughes, qui dirigeait auparavant l’organisation de défense des libertés Article 19...

Le réseau social assure vouloir empêcher la publication et le partage d’articles et d’images considérés comme inappropriés selon sa propre charte, tout en prenant garde à respecter la liberté d’expression...