abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

France : Les agences d'intérim retirent leurs salariés de chez FedEx suite au décès d'un employé des suites du Covid-19

« Coronavirus. Après le décès d'un employé chez FedEx Roissy, les agences d'intérim retirent leurs salariés », 31 mars 2020

Après la mobilisation de plusieurs syndicats, des agences d’intérim ont décidé lundi 30 mars de ne plus envoyer de salariés chez FedEx. Les syndicats dénonçaient depuis plusieurs jours les conditions de travail des employés sur la plateforme de Roissy CDG (Val-d'Oise). C’est surtout la mort d’un employé des suites du Covid-19, mardi 24 mars, qui a mis le feu aux poudres...

Les syndicats CGT des sociétés d’intérim avaient alors déclenché un droit d’alerte, estimant que les employés courraient un « danger grave et imminent ». Manpower, Adecco, Randstad, CRIT et Start People ont donc décidé de ne plus envoyer de salariés en mission chez le géant américain. Pour Laetitia Gomez, secrétaire générale de la CGT Intérim, toutes les conditions ne sont pas réunies pour garantir leur sécurité...

Les syndicats se mobilisent depuis plusieurs semaines pour que des mesures soient prises, afin de protéger les 2 500 salariés...

...[L]’entreprise avait commencé à faire des efforts, notamment en instaurant une distance entre les salariés et en mettant du gel hydroalcoolique à disposition...Pas assez selon Murat Baltaci, élu Force ouvrière du comité social et économique (CSE) de l’entreprise : « Les employés réclament des équipements : des gants, des masques, des combinaisons qu'ils jettent à la fin de leur service. Ils veulent prendre le moins de risques possible ». FedEx n’aurait toujours pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

Story Timeline