abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Guinée équatoriale : 30 employés d’Exxon Mobil testés positifs au coronavirus

A Malabo, deux sources proches du ministère de l’Énergie ont [affirmé]...que 30 employés de la société pétrolière Exxon Mobil viennent d’être déclarés positifs au coronavirus. Le ministre de l’Energie Gabriel Mbaga Obiang Lima a confirmé cette information.

L’ensemble de ces agents qui travaillaient sur la plateforme flottante de production, de stockage et de déchargement Serpentina, a été évacué à terre et mis en quarantaine, tandis que les services compétents du ministère de la Santé désinfectent le site.

Un porte-parole d’Exxon Mobil a déclaré que l’entreprise se concentre principalement sur la santé et la sécurité de ses travailleurs, mais n’a pas fait part d’un quelconque impact sur la production.

Le plus grand champ de brut du pays, Zafiro, est opéré par Exxon Mobil principalement depuis le terminal de Serpentina, qui a une capacité d’environ 120 000 barils par jour.

La Guinée équatoriale a signalé 258 cas de COVID-19 et un décès.

Story Timeline