abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

La France doit soutenir activement l’élaboration d’un traité sur les entreprises et les droits de l’homme, selon le collectif Ethique sur l'étiquette

« Journée mondiale pour le travail décent - A Genève, la France doit soutenir le Traité contraignant sur les multinationales et les droits humains », 6 octobre 2017

Cette année marque le 10ème anniversaire de la Journée mondiale pour le travail décent…[S]elon l’Organisation internationale du travail, dans les pays en développement, le nombre de travailleurs gagnant moins de 2,9 euros par jour devrait augmenter de plus de 5 millions les deux prochaines années ; le travail précaire est une réalité pour 1,4 milliards de personnes, soit 42% des travailleurs.

Le travail décent est un vœu pieux si les acteurs les plus puissants de la mondialisation économique ne sont pas tenus responsables des atteintes aux droits humains fondamentaux, et à l’environnement, que génère leur activité dans le monde…

Le 24 octobre prochain débutera à Genève la 3ème session de négociations autour du Traité contraignant sur les multinationales et les droits humains. La France ne pourra prétendre se soucier de défendre les droits humains que si elle soutient activement l’élaboration de ce traité, et pousse l’Europe à faire de même.

Story Timeline