abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Le Sénégal met l'accent sur les énergies renouvelables en inaugurant une nouvelle centrale éolienne

"Sénégal : le Président Macky Sall inaugure la centrale éolienne de Taïba Ndiaye", 25 février 2020

Le Président Macky Sall a procédé...à l’inauguration officielle de la première phase de la centrale éolienne de Taïba Ndiaye...L’ouvrage s’ajoute aux 8 centrales solaires déjà en exploitation et...Avec Taiba Ndiaye, fort de 16 turbines éoliennes d’une capacité individuelle pouvant atteindre 3, 45 MW, ce sont plus de 50 Mégawatt (MW) qui sont injectés dans le réseau de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec). Cela, en attendant les 30 autres turbines qui seront livrées au mois d’avril et au mois de juin prochains...

Macky sall, a laissé entendre  que ce projet est un signal fort pour la phase 2 du Plan Sénégal Emergent (PSE), misant sur un mix énergétique propre. Aujourd’hui, souligne-t-il, « le Sénégal fait partie des pays qui respectent le plus l’environnement avec 22 % d’énergie renouvelable dans son réseau »...En 2022, projette le chef de l’état, le Sénégal produira de l’électricité avec le gaz, « gas-to-power ». « Ce qui devra permettre à notre pays d’être l’un des rares à utiliser de l’énergie propre à plus de 90% »...

...le maire de la localité...a estimé que le projet aura des retombés positives sur l’ensemble de la population locale...[Il]...a déjà permis à 300 jeunes  dont 2/3 issus  de la localité de travailler dans sa première phase de construction. La société Lekele, chargée de la construction de la centrale, envisage d’accompagner la commune pendant  la durée du projet, évaluée à 20 ans...L’entreprise entend  contribuer entre 300 et 400 millions  de FCFA par an au titre  de la RSE. Ce qui permettra d’améliorer sensiblement l’activité socio-économique de la région.