abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Les mauvais élèves du marché électronique

Greenpeace publie aujourd’hui le "Guide pour une hi-tech responsable" qui classe les entreprises en fonction de l’emploi de substances chimiques dangereuses et de leurs pratiques de recyclage des déchets électroniques... La grille de classement reprend les 14 plus importants producteurs de téléphones mobiles et d’ordinateurs, dont aucun, pour l’instant, ne peut se targuer d’être une entreprise "verte"... Nokia et Dell arrivent ex æquo en tête du classement... Greenpeace attribue la troisième place à HP, suivie par Sony Ericsson [joint venture Sony & Ericsson], Samsung, Sony, LG Electronics, Panasonic [partie de Matsushita], Toshiba, Fujitsu Siemens Computers [joint venture Fujitsu & Siemens], Apple, Acer et Motorola. Actuellement, c’est Lenovo qui arrive en dernière position... Le guide sera mis à jour tous les trois mois. Les compagnies auront donc l’opportunité d’améliorer leur classement.