abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Affaire

Niger: Ali Idrissa et les défenseurs des droits de l'homme dénoncent les tentatives des autorités de "museler" la société civile

Au Niger, Ali Idrissa, Coordinateur du Réseau des Organisations pour la Transparence et l’Analyse Budgétaire (ROTAB), a été retenu samedi 20 mai, plusieurs heures à la police judiciaire, avant d'être relâché. Arrêté pour des propos tenus dans la matinée, après l'interdiction d'une manifestation de la société civile, Ali Idrissa, affirme qu'il s'agit d'une énième tentative des autorités de faire taire toute contestation. Ali Idrissa et ses camarades voient dans cette arrestation un lien avec la vente d'unranium controversée par Areva à des entreprises étrangères et pour laquelle le Niger a empoché une importante somme d'argent. Pour faire la lumière sur cette transaction "douteuse" la société civile a saisi la justice nationale d'une plainte. 

Story Timeline