abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Plainte de l'OLP contre les entreprises françaises du projet de tramway à Jérusalem

L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) hausse le ton contre les entreprises françaises Alstom et Veolia-Connex impliquées dans la construction du tramway de Jérusalem, dont la légalité est fortement contestée...Arguant du fait que le tramway est "hors la loi" parce qu'il relie au centre de la ville sainte trois colonies de Jérusalem-Est que le droit international considère comme illégales, l'AFPS [l'Association France-Palestine Solidarité] appelle la justice à annuler le contrat...Informé par Le Monde de la démarche de l'OLP, un porte-parole d'Alstom, qui assure la fourniture des rames, s'est contenté de déclarer que "le contrat a été signé avec une société de droit privée" et que "le tracé prévoit de desservir des quartiers palestiniens". Pour sa part, le service de communication de Veolia-Connex, en charge de l'exploitation du tramway, n'a pas souhaité réagir. Les experts des deux sociétés se réservent peut-être pour un éventuel procès.

Story Timeline