abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

RDC: Afriland First Bank porte plainte contre Global Witness devant la justice française pour corruption et d'autres infractions

"RDC: Afriland First Bank accuse Global Witness et Plaaff de corruption" 2 juillet 2020

Citée dans le rapport de Global Witness et Plaaff sur Dan Ketler et le pillage des ressources naturelles en RDC, Afriland Fisrt Bank porte plainte à Paris contre ces ONG. Elle les accuse de pratiques de corruption dans leur enquête. Elle parle des documents bancaires volés en son sein et falsifiés afin d’incriminer son client Dan Gertler. Actes juges déloyales et répréhensibles selon la plainte déposée au tribunal judiciaire de Paris par les avocats de Afriland Bank.

Afriland first Bank parle de neuf infractions commises par ces organisations internationales et leurs collaborateurs dans leur enquête. Parmi elles, figurent la violation du secret bancaire, la dénonciation calomnieuse, l’abus de confiance, le faux et usage de faux, la corruption et le vol.

Cette banque, basée à Kinshasa, affirme dans sa plainte que Global Witnes et son collaborateur PPLAAF ont utilisé deux de ses anciens employés pour voler des fichiers en échange d’avantages. Elle démontre également comment la falsification des documents bancaires par ces deux employés a été utilisée par les deux ONG internationales pour produire de fausses preuves dans leur enquête.

Toujours dans leur plainte, les avocats de la banque font allusion à une démarche d’une enquêtrice séniore de Global Witness. Celle-ci proposait de verser de l’argent aux agents de l’administration locale, afin d’obtenir des documents administratifs et commerciaux en RDC concernant un client de la banque.

 

Story Timeline