abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

RDC: La société civile critique l'attribution de neuf concessions forestières à des entreprises chinoises, les autorités soutiennent que la décision est légale

"Exploitation forestière : 9 concessions forestières attribuées illégalement à des entreprises chinoises ?", 25 février 2020

Neuf concessions forestières ont été attribuées à deux entreprises chinoises, Congo King Baisheng Forestery Development Sarlu et Congo Sunflower Forestry Development...Elles seraient attribuées en violations du moratoire, estiment les acteurs de la société civile environnementale... 

[Pour]...le ministre de l’Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo Bazibuhe...rien d’illégale n’est à signaler dans cette action, qui selon lui ne viole en rien le moratoire. « Ces concessions ne sont pas nouvelles. Elles ne sont pas non plus celles appartenant au domaine privé de l’Etat. Ces sont des concessions d’une entreprise qui a changé de nom et qui a voulu également changer des contrats. Tous les numéros des contrats attribués sont relatifs au contrats existants détenus par l’entreprise demanderesse », a indiqué le ministre.

« Je suis venu à la tête de ce ministère pour instaurer la bonne gouvernance...Quand à l’attribution des concessions appartenant au domaine privé de l’Etat, la loi est claire. Si cela pourrait arriver pendant mon mandat, nous lancerons l’offre comme l’exige la loi, et les entreprises pourront candidater en toute transparence », a-t-il précisé...

La Société civile environnementale qui se dit indignée par l’acte du ministre, entend voir claire dans ce qu’elle appelle « la continuité du bradage des forêts à la tête du ministère »...