abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

9 Mai 2022

Auteur:
Jean Noël Ba-Mweze, DW (Allemagne)

RDC : La société civile en alerte suite aux appels d'offres du gouvernement pour l'exploitation de 16 blocs pétroliers

" Un projet d'exploitation du pétrole divise en RDC", 5 mai 2022

Le gouvernement de la RDC a lancé des appels d'offres pour l'exploitation de 16 blocs pétroliers sur les 32 que compte le pays.

Ces appels d'offres, qui vont du 28 au 29 juillet prochain, constituent la première phase concernant les 16 blocs dont 13 sur terre et trois en mer. Mais les Congolais sont déjà divisés sur l'exploitation de ces blocs dans les aires naturelles protégées comme le parc des Virunga dans l’est du pays...

Le pays gagnerait plus en les exploitant qu'en les conservant non exploités : c'est ce qu'explique le député national Lucain Kasongo...

Une vision que rejette son collègue Jadot Kasereka Mangwengwe qui pense qu'il faudrait plutôt privilégier les populations qui vivent grâce à la présence du parc national des Virunga.

"Virunga c'est une entreprise qui emploie beaucoup de Congolais. Mais aussi, là où on exploite le pétrole, ça infecte la fertilité du sol. Certainement que ça va aller jusque dans les pâturages et ça va créer des problèmes..." précise Jadot Kasereka Mangwengwe....