abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Suez menace le Chili d'un recours à l'arbitrage international au sujet de la remunicipalisation de l'eau à Osorno

« Remunicipalisation de l'eau : Suez menace le Chili », 19 juin 2020.

...Le groupe français Suez a menacé officiellement le Chili d'un recours à l'arbitrage international, autrement dit à ces fameux tribunaux commerciaux privés qui permettent à des « investisseurs » de poursuivre des gouvernements qui prendraient des mesures défavorables à leurs intérêts. En cause : la volonté de la ville d'Osorno (environ 150 000 habitants) de mettre fin à son contrat de gestion du service d'eau, suite à une coupure de plusieurs jours et des problèmes de qualité survenus en 2019. Lors d'un référendum citoyen organisé dans la ville, sur fond de manifestations populaires dans tout le pays contre le coût de la vie, 90% des votants se sont prononcés pour la remunicipalisation...le Chili est un peu une vache à lait pour le groupe français, qui y détient de nombreux contrats à travers un écheveau compliqué de participations via sa filiale espagnole Agbar et sa sous-filiale chilienne Aguas Andinas...Selon les données financières publiées dans le document d'enregistrement universel de Suez, Aguas Andinas a reversé ces dernières années autour de 180 millions d'euros par an à ses actionnaires (parmi lesquels Suez)...

Story Timeline