abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Suisse : L'opinion publique se montre plus favorable à l'initiative sur les multinationales responsables suite à la crise sanitaire, selon un sondage

« La pandémie bénéficie à l'initiative sur les multinationales responsables », 22 juillet 2020.

Légitime et pertinente. C'est le statut que semble avoir acquis l'initiative sur les multinationales responsables...C'est ce qui ressort d'un double sondage publié mercredi par des économistes du centre E4S – Enterprise for Society, un projet conjoint de l'EPFL, l'Université de Lausanne et l'IMD...

L'enquête a été conduite en ligne une première fois en janvier, puis début mai, auprès de 130 partisans et 136 opposants au texte des initiants, recrutés par le biais de l'institut de marché Intervista. Les chercheurs leur ont demandé leur avis personnel sur la pertinence de l'initiative et proposé de choisir parmi six arguments «pour» et six «contre», fréquemment avancés dans les débats.

«L’initiative a dans l’ensemble gagné en légitimité aux yeux de l’opinion, quant à l’importance et au rôle des entreprises en matière de droits humains», constate Anna Jasinenko, l’une des autrices de l’étude. Près d’un tiers des participants ont un jugement plus positif sur le texte qu’avant la pandémie. A l’inverse, 15,8% des sondés jugent l’initiative moins pertinente...

Parmi les opposants, 39% ont une opinion plus favorable qu’avant la crise sanitaire...Dans l’ensemble, les opinions sont moins polarisées qu’avant la pandémie, constate la chercheuse: environ 80% des sondés s’accordent à dire que les entreprises ont une responsabilité à contribuer au bien commun...L’étude montre que plus la population se montrait inquiète pour son emploi, plus le sujet de la responsabilité des entreprises perdait en pertinence à ses yeux. Les chercheurs prévoient d’effectuer au moins un nouveau pointage d’ici au 29 novembre, date de la votation...

Story Timeline