abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Syrie: deux ONG demandent que Lafarge soit poursuivi pour "complicité de crimes contre l'humanité"

Dans une note transmise récemment aux magistrats, l'association Sherpa et le Centre européen pour les droits constitutionnels et les droits de l'Homme (ECCHR) considèrent que Lafarge se serait rendu coupable de "complicité de crimes contre l'humanité" en finançant l'EI pour pouvoir maintenir l'activité de son usine syrienne de Jalabiya (nord), malgré les menaces sur la sécurité des employés locaux...Dans leur note, les associations expliquent d'abord que les exactions de l'EI sont constitutives de crimes contre l'humanité. Elles soutiennent que Lafarge et ses dirigeants ne pouvaient ignorer qu'ils "contribuaient" financièrement à ces crimes imputés à l'EI "dans la région de l'usine (entre 2012 et 2015) mais aussi dans le reste du monde", selon leur communiqué...Les deux ONG, avec 11 anciens salariés, avaient été les premières à lancer une plainte pour "financement du terrorisme" contre Lafarge...en y visant aussi la "complicité de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre". Si le parquet de Paris avait écarté ces deux qualifications à l'ouverture de l'instruction en juin 2017, les juges estiment que ces faits ont "vocation à être instruits"...

Story Timeline