abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Uber indemnisera ses chauffeurs en cas de mise en quarantaine ou de contamination par le coronavirus aux Etat-Unis et en France

« Coronavirus : les chauffeurs et livreurs Uber atteints du virus ou en quarantaine seront indemnisés », 8 mars 2020

Face à l’épidémie de coronavirus, les entreprises s’adaptent. Aux Etats-Unis, Uber a ainsi annoncé qu’il offrirait à ses chauffeurs et livreurs 14 jours de congés maladie payés s’ils étaient contaminés par le virus ou s’ils étaient placés en quarantaine pour des suspicions de contaminations. Selon CNN, il s’agit d’un changement de politique notable de la part de l’entreprise, qui considère habituellement les chauffeurs comme des entrepreneurs indépendants, non éligibles à ce genre davantage.

Le Figaro révèle qu’Uber a décidé d’adopter la même politique en France face à cette crise sanitaire. Contactée par le quotidien, la société américaine a confirmé que les travailleurs concernés par une mise en quarantaine ou atteints du coronavirus recevront "une indemnisation pendant une période pouvant aller jusqu'à 14 jours"...