Des ONG et anciens travailleurs migrants portent plainte contre Vinci en France par rapport aux conditions de travail sur les chantiers de la Coupe du monde au Qatar

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Réponse
28 November 2018

Réponse de Vinci aux nouvelles allégations de Sherpa

Auteur: Vinci

Vinci a pris connaissance de l'inititative récente de Sherpa de déposer une nouvelle plainte portant sur les conditions de travail sur ses chantiers au Qatar. Vinci réfute, hier comme aujourd'hui, ces allégations...

...Pleinenement consciente de la complexité des sujets liés aux droits des travailleurs au Qatar, Vinci travaille de manière continue avec différentes parties prenantes. En voici quatre exemples :

1. Le Groupe a signé un accord sur le droit des travailleurs au Qatar avec l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois...

2. Suite aux efforts soutenus de QDVC pour assurer à ses ouvriers un processus de recrutement exempté de tous frais, l'Organisation Internationale du Travail (OIT) a choisi de lier un partenariat pour conduire un projet-pilote sur le recrutement des ouvriers dans la chaîne de sous-traitance de l'entreprise...

Télécharger le document

Article
22 November 2018

Mondial 2022 au Qatar : nouvelle plainte contre Vinci

Auteur: Sherpa

Sherpa, le Comité contre l’Esclavage Moderne (CCEM) ainsi que six anciens employés indiens et népalais portent plainte contre Vinci, Vinci Construction Grands Projets (VCGP), sa filiale qatarie Qatari Diar Vinci Construction (QDVC) et leurs représentants pour travail forcé, réduction en servitude, traite des êtres humains, travail incompatible avec la dignité humaine, mise en danger délibérée, blessures involontaires et recel. C’est la première fois que d’anciens travailleurs des chantiers de QDVC portent plainte contre la multinationale française...

Il ressort des enquêtes menées par Sherpa que les employés migrants de Vinci et de ses sous-traitants qui construisent les infrastructures engagées en vue de la coupe du monde de football de 2022, travailleraient, passeport confisqué, entre 66 et 77 heures par semaine, entassés dans des chambres exigües aux sanitaires insuffisants, percevant des rémunérations sans rapport avec le travail fourni, menacés de licenciement ou de renvoi dans leur pays en cas de revendications, en violation de la loi qatarie, du code pénal français et des standards internationaux de l’Organisation International du Travail (OIT)...

Les conditions de travail des employés de Vinci ont été améliorées à la suite de la procédure judiciaire de 2015 et de l’enquête de l’OIT, et Sherpa s’en réjouit...

Tout lire

Article
22 November 2018

Nouvelle plainte contre Vinci pour « travail forcé » sur des chantiers liés la Coupe du monde au Qatar

Auteur: Laura Motet, Le Monde (France)

...Trois ans après une première plainte classée sans suite, l’association de défense des « victimes de crimes économiques » [Sherpa] a déposé une nouvelle plainte contre Vinci, jeudi 22 novembre, pour « travail forcé », « réduction en servitude », « traite des êtres humains », « travail incompatible avec la dignité humaine », « mise en danger délibérée », « blessures involontaires » et « recel » sur les chantiers en lien avec la Coupe du monde au Qatar.

Cette fois-ci, l’ONG n’est pas seule. Parmi les plaignants figurent également le Comité contre l’esclavage moderne et six anciens employés indiens et népalais ayant travaillé à la construction des infrastructures du Mondial 2022 pour le leader du BTP et ses filiales, Vinci Construction Grands Projets (VCGP) et Qatari Diar Vinci Construction (QDVC).

Leurs témoignages...décrivent des conditions de travail éprouvantes, voire dangereuses pour ces hommes souvent très pauvres, partis de leur pays pour envoyer depuis la fournaise qatarie de quoi subsister à leur famille...

...[L'entrepriseVinci] affirme qu’elle « a toujours œuvré en faveur de l’amélioration des conditions de travail au Qatar » et ce, « bien avant la première plainte déposée par Sherpa » en mars 2015, citant des « discussions amorcées en décembre 2014 » avec l’Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois...

Tout lire