Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/les-dirigeants-de-grandes-entreprises-opérant-en-afrique-lancent-un-appel-à-laide-pour-les-pays-africains-touchés-par-lépidémie-debola#c105454

Ebola : le cri d'alarme de onze grands patrons africains

Auteur: Jeune Afrique, Publié le: 8 September 2014

Onze dirigeants d'entreprises internationales installées en Afrique de l'Ouest en appellent à la communauté internationale, souhaitant un effort global plus important et mieux coordonné et une levée des interdictions de voyager. Ils s'appellent John Kavanagh, Lakshmi Mittal, David Reading, Bob Jones, David Rothschild, Dan Betts, Stephen J.J. Letwin, Graeme Hossie, Tony Carr, Gary Goldberg, Mark Bristow...Issus pour l'essentiel du monde minier, ces grands patrons ont décidé de pousser un cri d'alame à l'intention de la communauté internationale. Selon l'OMS, près de 4 000 personnes ont été infectées par Ebola depuis le début de l'année, et plus de 2 000 ont succombé, essentiellement dans trois pays : Guinée, Liberia et Sierra Leone. Ces grands patrons se disent "concernés par l'impact du virus Ebola sur les économies des pays affectés et sur le bien-être des populations, qui est aggravée par les décisions prises et les actions qui affectent les mouvements et le commerce dans la région", selon un communiqué rendu public...par Randgold...Tous appellent à un effort mondial plus large et mieux coordonnée. "La communauté internationale a une expérience forte pour répondre aux catastrophes naturelles comme les ouragans ou les tremblements de terre. Nous avons besoin d'un niveau similaire de détermination pour lutter contre une épidémie qui pourrait causer beaucoup de tort à cette région", affirment-ils..."Il existe un risque que les mesures prises pour restreindre les voyages vers les pays les plus touchés par le virus aggravent la crise humanitaire croissante", affirment-ils appellant ainsi dans la foulée des recommandations de la Cedeao et de l'Organisation mondiale de la santé à une levée des interdictions de voyage. Les signataires appellent également à l'ouverture de corridors humanitaires et économiques. "

Tout lire