France : L’empreinte carbone des banques représente 4,5 fois les émissions de gaz à effet de serre du pays, selon un rapport de 2 ONG ; avec les déclarations des banques

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
28 November 2019

Deux ONG demandent à la France de forcer les banques à (vraiment) se verdir

Auteur: AFP et Libération (France)

«Au nom de l’intérêt collectif, imposer une régulation financière serait un signal fort afin de limiter les impacts humains et de prévenir un risque de crise financière majeur dû aux changements climatiques». Les Amis de la Terre France et Oxfam France ont appelé ce jeudi la France à légiférer «dès 2020» pour contraindre ses banques à adopter des stratégies visant à limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré.

Les deux ONG s’appuient sur une étude consacrée à l’empreinte carbone des banques...

«En 2018, les émissions de gaz à effet de serre issues des activités de financement et d’investissement des quatre principales banques françaises – BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE – dans le secteur des énergies fossiles ont atteint plus de 2 milliards de tonnes équivalent CO2, soit 4,5 fois les émissions de la France cette même année», accusent les deux ONG dans cette étude.

Ce rapport est obtenu en comparant deux chiffres. D’une part «l’ensemble des transactions financières réalisées par des banques françaises en direction d’entreprises actives dans les énergies fossiles en 2018» et par ricochet leur contribution à générer des activités émettrices de gaz à effet de serre. Et d’autre part celui des émissions de gaz à effet de serre de la France pour 2018...

Contestant la validité et les méthodes de ce rapport, le président du lobby bancaire français a affirmé que «les banques françaises (étaient) les premières (au monde) engagées dans cette transition», soulignant que quatre banques de l’Hexagone comptaient parmi les dix premières au monde dans le financement des énergies renouvelables...[L]es banques demand[ent] à leurs clients de leur présenter leurs actions pour modifier leur mix énergétique progressivement...

Tout lire

Article
28 November 2019

Droit de réponse des banques au rapport

Auteur: Les Amis de la Terre France et Oxfam France

Tout lire

Article
28 November 2019

Finance verte : le gouvernement promet de contrôler les banques

Auteur: Romain Gueugneau, Les Echos (France)

...La pression est montée d'un cran sur les banques  depuis la publication jeudi d'un rapport  d'Oxfam et des Amis de la Terre, qui dénonce « la colossale empreinte carbone » des établissements bancaires français...

Elles appellent le gouvernement à légiférer « dès 2020 » pour contraindre les banques à adopter des stratégies pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré...Bercy assure qu'il « compte étudier ce rapport »...

Les établissements bancaires français ont multiplié les annonces ces dernières années...BNP Paribas a ainsi annoncé  l'arrêt « complet » du financement du charbon dans l'Union européenne pour 2030 et pour 2040 dans le reste du monde. Société Générale et Crédit Agricole se sont aussi engagées dans cette voie,  de même que l'assureur AXA . « Le rythme de marche est bien trop inégal et lent », regrettent les deux ONG, qui dénoncent des effets de « communication ».

Tout lire

Rapport
28 November 2019

Rapport "La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’Etat"

Auteur: Les Amis de la Terre France et Oxfam France

[Rapport complet]

Tout lire

Article
28 November 2019

Rapport : l’empreinte carbone colossale des banques françaises

Auteur: Les Amis de la Terre France et Oxfam France

Les Amis de la Terre France et Oxfam France publient aujourd’hui, à la veille du Climate Finance Day qui réunira les grands acteurs de la finance internationale à Paris, un nouveau rapport « La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’État ». Ils analysent les émissions de gaz à effet de serre issues des activités de financement et d’investissement des quatre principales banques françaises – BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Banque Populaire Caisse d’Epargne – dans le secteur des énergies fossiles en 2018. Le rapport révèle que l’empreinte carbone des banques françaises représente au total 4,5 fois les émissions de gaz à effet de serre de la France entière. À elles seules, BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale émettent chacune plus que le territoire français, compromettant l’objectif de contenir le réchauffement global sous la barre de 1,5 °C...

Tout lire