France : Les actions de Téléperformance inadéquates pour assurer la protection de ses salariés face à la pandémie de COVID-19, selon les syndicats et les associations

Cette histoire contient les commentaires de la direction de Téléperformance.

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
22 May 2020

Tribune : Le géant français des centres d’appel mis en demeure de mieux protéger ses salariés

Auteur: Christy Hoffman & Sandra Cossart, Bastamag.net

15 mai 2020

Inconnue du grand public, Teleperformance est la face cachée de l’économie numérique. Ses 330 000 salariés, répartis dans 80 pays, sont chargés d’assurer le service client externalisé de sociétés telles que Facebook, Apple, Amazon, Netflix ou encore Expedia.com. En raison des espaces de travail exigus et des équipements partagés, les plateaux des centres d’appel peuvent devenir des foyers d’infection lors d’une épidémie virale. Et, de fait, la réponse défectueuse de Teleperformance à la pandémie actuelle est aujourd’hui susceptible de mettre en danger ses travailleurs dans de nombreux pays.

 En France, le centre d’appel de Blagnac, en charge de la ligne d’information sur le Covid-19 du gouvernement français, a fait l’objet d’une mise en demeure de l’inspection du travail, et des salariés tentent de faire valoir leur droit de retrait..

L’année dernière, Sherpa et UNI Global Union ont déjà mis Teleperformance en demeure de se conformer à la loi, signalant des manquements dans la mise en œuvre de son devoir de vigilance dans ses filiales à l’étranger. Les défaillances aujourd’hui observées semblent ainsi symptomatiques du manque de mesures systémiques pour faire respecter les droits des travailleurs au sein de l’entreprise.

Alors que s’amorce une crise économique, nous savons que les sous-traitants des pays où la protection sociale et la réglementation du travail sont faibles, voire inexistantes, seront les plus touchés - et c’est précisément là que vit la grande majorité de la main-d’œuvre de Teleperformance. Pour éviter que ces défaillances ne génèrent un autre désastre, les sociétés-mères ont aujourd’hui l’obligation de respecter les droits des travailleurs dans l’ensemble de leurs opérations, faute de quoi elles pourront voir leur responsabilité engagée.

Tout lire

Article
30 March 2020

France : Un centre d’appel Téléperformance mis en demeure par l’inspection du travail pour non-respect des précautions sanitaires

Auteur: Francine Aizicovici, Le Monde

« Pour Teleperformance, le télétravail, c'est pour les clients », 24 mars 2020

...les syndicats [ont] exercé leur droit d’alerte pour danger grave et imminent dans huit centres d’appel sur treize. Des contrôles d’inspecteurs du travail ont eu lieu sur plusieurs sites en France et leurs conclusions sont sévères. Pour le site de Blagnac, près de Toulouse, qui a fait l’objet d’un droit d’alerte, l’inspecteur a ainsi adressé à l’employeur, lundi, une mise en demeure après avoir constaté que la distanciation sociale d’un mètre n’était pas respectée dans les salles de pause et de restauration, et que ni les locaux, ni les postes de travail n’étaient suffisamment nettoyés...L’inspecteur a donné quarante-huit heures à la société pour remédier à ces manquements...la plupart des 1 800 salariés de TP ne sont pas en télétravail et se retrouvent encore à plusieurs centaines dans les open spaces, en France, mais aussi en Colombie ou en Grèce...

Le comble est que « 450 salariés de Teleperformance répondent aux appels du numéro vert gouvernemental sur le coronavirus, s’insurge Issam Baouafi, délégué syndical central de SUD, premier syndicat de l’entreprise. L’Etat n’est donc pas capable d’imposer à TP le respect de ses propres consignes ? »...« La santé, la sécurité et la protection de nos collaborateurs sont notre priorité absolue au sein du groupe, assure-t-on chez Teleperformance...La société assure également mettre en place du télétravail. Selon elle, cela doit « répondre à plusieurs conditions : l’accord contractuel des clients, le maintien de la sécurité des programmes et des données traitées dans les centres, le basculement des systèmes techniques utilisés dans les centres vers des postes à domicile. »...

Tout lire

Article
20 March 2020

France : Les salariés dénoncent les conditions de travail dans les centres d'appel Téléperformance

Auteur: Johanna Decorse, La Dépêche

« Droit de retrait : la colère monte chez les salariés de Teleperformance », 20 mars 2020.

...Depuis plusieurs jours, des salariés de Téléperformance dénoncent les conditions de travail dans les centres d'appels, en pleine épidémie de coronavirus. Depuis le 26 février, une partie des opérateurs du prestataire de services...répond aux appels du numéro d'information gratuit sur le Covid-19 mis en place par le gouvernement, le 0800 130 000...

«Les open spaces sont propices à la contamination...la mesure de distanciation est impossible à respecter...», racontent des salariés. Dès le 16 mars, les organisations syndicales ont lancé plusieurs alertes pour danger grave et imminent et ont demandé le recours au télétravail et à défaut la fermeture temporaire des centres d'appels. De nombreux salariés ont fait valoir leurs droits de retrait, dont une quarantaine à Blagnac...

...la direction de Téléperformance assure que « la santé, la sécurité et la protection des collaborateurs sont la priorité absolue au sein du groupe ». Elle dit mettre « tout en œuvre pour contenir la propagation du virus » et se conformer « à l’ensemble des consignes de sécurité des pouvoirs publics » notamment par « le nettoyage régulier des postes de travail, des centres et des bureaux »....

Tout lire