France : Une ONG et des maires menacent d'attaquer Total en justice si le groupe ne réduit pas ses émissions de carbone

Image associée

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
13 December 2018

Aude : un petit village entame un bras de fer contre le géant du pétrole Total

Auteur: Nicolas Boussu, L'indépendant (France)

[La] commune [de Bize-Minervois], accablée par les crues…conséquences du réchauffement climatique, rejoint l'ONG "Notre affaire à tous", avec d'autres collectivités, pour demander au groupe Total d'intégrer le "risque climatique" dans son plan de vigilance, qui doit être publié en mars 2019…[Son maire, Alain Fabre,] répond à nos questions...

Les inondations des 15-16 octobre 2018, dans l'Aude, ont coûté 100 millions d'euros aux communes, au Département de l'Aude, à la Région Occitanie et à l'Etat. Le coût pour les particuliers audois atteint, aujourd'hui, les 215 millions d'euros…Il est temps d'activer le principe du pollueur-payeur…

Les émissions de gaz à effet de serre du groupe industriel Total…représentent, à elles seules, plus des deux tiers de l'ensemble des émissions de la France. De plus,...Total paie une taxe mais c'est en fait les gens qui la financent…On fait reposer sur les Français le coût du dérèglement climatique alors que c'est au pollueur de payer! 

Aujourd'hui, le financement de la pollution est injuste. Il faut parler d'écologie sociale. Et il faut traiter les causes et pas les conséquences, comme cela se fait actuellement...

Si Total ne nous entend pas, on intentera une action en justice…

Tout lire

Article
25 October 2018

[Vidéo] « Nous ne pouvons réussir » : le maire de Grenoble interpelle Total sur son rôle dans le réchauffement climatique

Auteur: Brut, France Télévisions

...Eric Piolle, le maire de Grenoble, somme le groupe Total et les grands groupes "qui représentent 70 % des émissions de carbone", en France, à s’engager pour la lutte contre le réchauffement climatique. Eric Piolle lance [un appel video] de concert avec [d'autres] maires français,...[mais] également avec les territoires de New York, San Francisco et Oakland, à l’initiative de l’ONG "Notre affaire à Tous".

S’il s’agit d’un simple rappel à l’ordre pour que le groupe se mette en conformité avec la loi de février 2017 relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre...

Eric Piolle assure que ses pairs et lui-même poursuivront Total en justice si cet appel est ignoré...

Présente dans plus de 130 pays, Total fait partie des six plus grosses entreprises mondiales du secteur pétrolier et gazier. Ses homologues, ExxonMobil, Shell, Chevron, BP et ConocoPhillips, sont déjà poursuivis par la justice par les villes de New York, San Francisco et Oakland, en raison de leur rôle majeur dans la hausse de concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

 

Tout lire

Article
24 October 2018

Réchauffement climatique : des ONG et plusieurs maires menacent Total d'une action en justice

Auteur: ID (France)

Dans une lettre datée du 22 octobre et adressée au Président Directeur Général du groupe Total, treize collectivités et quatre ONG menacent d'attaquer...l'entreprise pétrolière, en justice si cette dernière n'agit pas pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C...

[Ils] font référence à la loi de 2017 relative au devoir de vigilance des sociétés mères, qui impose à celles-ci la mise en place d'un "plan de vigilance" et sa mise en œuvre effective. Ce plan doit comporter les "mesures de vigilance raisonnables propres à identifier les risques et à prévenir les atteintes graves envers les droits humains et les libertés fondamentales, la santé et la sécurité des personnes ainsi que l'environnement".

Ces élus et ces associations précisent que le groupe Total a publié son premier "plan de vigilance" intégré dans son document de référence 2017. Mais ils estiment que celui-ci n'apparaît "pas conforme aux exigences légales" et qu'il ne reflète pas la réalité des impacts des activités de Total ainsi que "les risques d'atteintes graves au système climatique qu’elles induisent"...

Tout lire

Article
22 October 2018

L'ONG « Notre Affaire A Tous » envoie un courrier à Patrick Pouyanné, Président Directeur Général Total SA

Auteur: Sébastien Mabile et François de Cambiaire, Seattle Avocats

Nous avons été mandatés...pour vous interpeller sur le respect des obligations légales quis’imposent à votre groupe en matière de devoir de vigilance et de risque climatique.

Les collectivités territoriales que nous représentons, réparties sur sept régions différentes de métropole et d’outre-mer, subissent déjà les conséquences néfastes et irréversibles du changement climatique lié à vos activités.

Les nouvelles dispositions du code de commerce issues de la loi du 27 février 2017 relative au devoir de vigilance des sociétés mères et donneuses d’ordres vous obligent à établir un « plan de vigilance »...

Votre Groupe a publié son premier « plan de vigilance », intégré dans votre document de référence 2017 [mais] celui-ci n’apparaît pas conforme aux exigences légales [et] ne reflète pas la réalité des impacts de vos activités et les risques d’atteintes graves au système climatique qu’elles induisent...

Tout lire