abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

30 Nov 2021

Auteur:
Martin Jolicoeur, Journal de Québec (Canada)

Canada : Hydro-Québec s'engage à coopérer avec les Premières Nations et la Nation inuite pour le développement énergétique du Québec

"Hydro-Québec prend des engagements à l’endroit les nations autochtones", 26 novembre 2021

Invitée à prendre la parole à l’occasion du Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec...Sophie Brochu a fait la lecture d’une Déclaration d’engagement d’Hydro envers les Premières Nations et la Nation inuite...

La déclaration se lit notamment comme suit :...

«Nous croyons au respect et à la valorisation des droits, des valeurs et des modes de gouvernance des autochtones. Nous croyons également que le développement énergétique du Québec doit se faire en coopération avec les Premières Nations et la Nation inuite.(...)» 

... Prenant appui sur ces piliers, récités par sa PDG, Hydro-Québec prend donc l’engagement d’«approfondir et solidifier le dialogue» avec chacun des peuples autochtones «pour définir nos objectifs communs et tracer ensemble la route qui nous mènera à leur atteinte»...

La déclaration d’Hydro se conclut par cette ambition : «Accueillir, développer et valoriser le potentiel autochtone dans toutes les sphères de la vie d’Hydro-Québec; à tire de partenaire, employeur, fournisseur et acquéreur de biens et de services»... 

En après-midi vendredi, Hydro-Québec a annoncé les quatre actions : l’élaboration d’une stratégie d’approvisionnement auprès d’entreprises autochtones, l’organisation d’un forum sur la main-d’œuvre autochtone, le versement de 500 000 $ pour la création de l’École des dirigeants des Premières Nations, et la création d’une initiative de soutien à l’entrepreneuriat chez les femmes autochtones.