Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Myanmar : Un rapport de l'ONU appelle la communauté internationale à rompre ses liens avec les entreprises liées à l'armée, accusée de violations des droits de l'homme

Auteur: AFP, Publié le: 12 August 2019

« L'ONU plaide pour un renforcement des sanctions contre l'armée du Myanmar », 5 août 2019

Des sanctions plus lourdes doivent être prises à l'encontre de l'armée du Myanmar (ex-Birmanie) qui met son immense fortune au service des atrocités commises notamment contre les Rohingyas, souligne un rapport d'enquête de l'ONU présenté lundi.

Les auteurs du rapport appellent la communauté internationale à rompre ses liens avec les entreprises liées aux forces armées du Myanmar, à la tête d'un « empire commercial » de loin le plus puissant du pays.

Cela permettra de réduire les violations des droits de l'homme, a déclaré l'avocat indonésien Marzuki Darusman, chef de la mission internationale d'établissement des faits de l'ONU sur le Myanmar...

Les gouvernements du monde entier et les entreprises qui ont d'une manière ou d'une autre des liens avec l'armée ne peuvent plus plaider l'ignorance, a déclaré Paul Donowitz...de l'ONG Watchdog Global Witness.

Selon l'ONU, au minimum 15 sociétés étrangères ont des coentreprises avec les militaires birmans, tandis que 44 autres entretiennent des relations commerciales avec eux...

Tout lire