Norvège : Greenpeace critique l’impact sur le réchauffement climatique de l’attribution de licences à 13 compagnies pétrolières dans l’Arctique

Auteur: AFP, Publié le: 20 May 2016

« Arctique: Oslo ouvre de nouvelles zones à la prospection pétrolière », 18 mai 2016

La Norvège a attribué mercredi des licences à 13 compagnies pétrolières dans l’Arctique, y compris dans une nouvelle région de la mer de Barents jusque-là totalement inexplorée, au grand dam des défenseurs de l’environnement…

L’exploitation de deux d’entre elles a été offerte au géant pétrolier national Statoil, la troisième à son compatriote Det norske avec une participation notable du russe Lukoil…

«Nous ne pouvons risquer un Deepwater Horizon en mer de Barents», une région à l’écosystème riche mais fragile, a critiqué Truls Gulowsen, responsable de la branche norvégienne de Greenpeace…

«A Paris (lors de la COP21 de décembre dernier, ndlr), les dirigeants du monde entier se sont engagés à maintenir la hausse des températures sous 1,5 degré», a aussi souligné M. Gulowsen. «Si l’on veut atteindre cet objectif, on ne peut chercher du pétrole et du gaz naturel dans l’Arctique»…[Fait aussi référence à Centrica, Chevron, ConocoPhillips]

Tout lire

Entreprises concernées: Centrica Chevron ConocoPhillips Equinor (formerly Statoil) Lukoil