Ce contenu fait partie de plusieurs histoires. Nous vous recommandons de lire ce contenu dans le contexte des histoires suivantes :

RSF demande à l'ONU un traité sur l'exportation des mouchards

Auteur: Guillaume Champeau, Numerama (France), Publié le: 20 June 2014

Reporters Sans Frontières (RSF) a demandé aux Nations Unies de travailler à l'élaboration d'un traité fixant des règles permettant d'assurer le respect des droits de l'Homme par les entreprises privées, en particulier en matière de surveillance électronique dans les régimes autoritaires..Alors qu'en France des procédures judiciaires sont en cours pour complicité de torture à l'encontre d'Amesys (ancienne filiale de Bull) et de Qosmos, RSF dénonce les entreprises privées qui, "pour des motifs exclusivement commerciaux, acceptent de travailler avec des régimes autoritaires et de leur vendre des technologies qui permettent de surveiller les citoyens, les opposants et les journalistes"...Dans son courrier, RSF demande que l'ONU renforce les prérogatives du Groupe de travail sur les droits humains et les entreprises transnationales, pour élargir ses capacités d'enquête, sur saisines individuelles...

Tout lire

Entreprises concernées: AMESys (Advanced Middle East Systems, formerly Amesys (part of Bull)) Blue Coat Bull (part of Atos) Gamma Group Hacking Team Qosmos