Russie : Fuite de 21,000 tonnes d'hydrocarbures après l'effondrement d'un réservoir de Norilsk Nickel

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
11 July 2020

Russie : Norilsk Nickel reçoit une amende record de 1,8 milliards d'euros pour la fuite de 21 000 tonnes d'hydrocarbures en Arctique ; le groupe conteste

Auteur: Connaissance des Énergies avec AFP

« Pollution aux hydrocarbures en Arctique : le groupe Norilsk Nickel conteste l'amende de Moscou », 8 juillet 2020.

Le géant minier Norilsk Nickel...a contesté...le montant record de l'amende que lui ont imposée les autorités russes...L'agence fédérale Rosprirodnadzor a réclamé à une filiale de Norilsk Nickel une "compensation volontaire" de 147,8 milliards de roubles (1,8 milliard d'euros au taux actuel), soit un tiers du bénéfice net du groupe en 2019...Pour autant, le groupe a confirmé sa volonté de prendre en charge financièrement "les conséquences de l'accident". "Si l'entreprise est prête à prouver devant la justice qu'elle n'est pas coupable, elle a le droit de le faire", a rétorqué le ministre russe de l'Environnement, Dmitri Kobylkine...En plus d'une divergence sur l'ampleur des dommages portés à l'environnement, les autorités estiment que la société doit payer au titre du préjudice porté à l'environnement. "Les personnes morales et les individus qui ont causé des dommages à l'environnement sont tenus à des indemnisations intégrales. Les dommages à l'environnement et la réparation des conséquences de l'accident sont deux choses différentes", a-t-il ajouté...Le ministre de l'Environnement avait affirmé plus tôt cette semaine que l'amende reflétait "la dimension sans précèdent" de la catastrophe, comparant cette pollution à l'une des pires marées noires de l'histoire des États-Unis, le naufrage du pétrolier Exxon Valdez en 1989...

Tout lire

Article
7 June 2020

Pollution en Arctique : que s'est-il passé dans le Grand Nord russe?

Auteur: Le Figaro avec AFP

...«C'est un accident sans précédent par son ampleur», a commenté vendredi 5 juin Sevtalna Radionova, qui dirige Rosprirodnadzor, le gendarme russe de l'environnement...Pour Greenpeace Russie, cet accident est «le premier à cette échelle dans l'Arctique»...La pollution est même visible depuis l'espace. Sur les images de l'agence spatiale européenne...on peut voir plusieurs branches de la rivière teintées de rouge sur une longueur de plus de deux kilomètres...La progression de la pollution a été stoppée grâce au déploiement d'un barrage de confinement flottant...«Pas un seul rouble du budget fédéral ne sortira», a promis le patron de Norilsk Nickel...Il a estimé le coût des opérations à 10 milliards de roubles (soit 128 millions d'euros)...le Comité d'enquête russe a annoncé l'ouverture de trois enquêtes criminelles et déjà, le responsable de la centrale a été arrêté et placé en détention provisoire...

La fonte du permafrost est avancée comme l'une des explications possibles à l'effondrement du réservoir...Selon une étude publiée en décembre 2018 dans Nature Communications, elle menace, d'ici à 2050, jusqu'à 70% des infrastructures en Arctique...Une autre cause a cependant été avancée. L'organisme de contrôle des infrastructures Rostekhnadzor...a indiqué n'avoir pas pu vérifier depuis 2016 l'état du réservoir, en exploitation depuis 35 ans, car Norilsk Nickel affirmait qu'il était en réparation.

Tout lire

Article
5 June 2020

La progression de la pollution au carburant dans l’Arctique russe « stoppée »

Auteur: Ouest-France avec AFP

...« La progression des hydrocarbures a été stoppée. Ils ne vont plus nulle part » grâce au déploiement de boudins flottants, a déclaré un représentant du ministère russe des Situations d’urgence de la région de Krasnoiarsk, ajoutant que le pompage du carburant avait commencé...Il n'était pas en mesure de dire si la progression du carburant a été stoppé sur la rivière Ambarnaïa ou sur le lac Piassino, ce qui serait beaucoup plus grave car ses eaux s'écoulent dans le fleuve du même nom, très important pour la région...Cette pollution est considéré par les organisations écologiques comme le pire accident écologique dû aux hydrocarbures dans la région...L'entreprise a nié toute défaillance...Selon Norilsk Nickel, le réservoir a été endommagé quand les piliers enfoncés dans le permafrost qui le soutenaient "depuis 30 ans" ont commencé à s'enfoncer, un accident qui pourrait être attribué à la fonte du pemafrost due au changement climatique...

Tout lire

Article
4 June 2020

Russie : Le gouvernement déclare l'état d'urgence après une grave fuite de carburant d'une centrale thermique de Norilsk Nickel

Auteur: La Libre.be avec AFP

« Une fuite de carburant cause une grave pollution en Arctique : "Les volumes sont énormes" », 4 juin 2020.

L'un des réservoirs de diesel d'une centrale thermique s'est effondré...entraînant une fuite de plus de 20.000 tonnes d'hydrocarbures près de la ville...de Norilsk. Les responsables de la centrale qui appartient à NTEK, une filiale de Norilsk Nickel, ont tardé à réagir et à prendre des mesures pour limiter la pollution, ont affirmé...des hauts responsables à M. Poutine...NTEK a toutefois nié avoir réagi en retard...Le Comité d'enquête russe a annoncé l'ouverture de trois enquêtes criminelles et l'arrestation d'un employé de la centrale thermique.

Un expert de WWF, Alexeï Knijnikov, a affirmé à l'AFP que l'ONG avait prévenu des spécialistes d'opérations de nettoyage après avoir appris l'incident grâce à ses sources...Selon lui, l'entreprise n'a pas respecté les consignes de sécurité exigeant la mise en place de barrages de terres autour des réservoirs de carburant...Il a ajouté que cette pollution est bien plus importante que celle en 2007 du détroit de Kertch, en mer Noire, causée par la fuite de 5.000 tonnes de pétrole...Norilsk Nickel a précisé que le réservoir a été endommagé quand les pilliers "qui le soutenaient depuis 30 ans sans difficulté" ont commencé à s'enfoncer...Ce n'est pas le premier scandale écologique touchant Norilsk Nickel...en septembre 2016, une rivière du grand nord russe était devenue rouge sang suite à des travaux dans une de ses usines métallurgiques.

Tout lire