abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Total en procès pour "inaction climatique" : à quoi ça sert ?

...La particularité du "procès Total" est avant tout dans la tentative d'imputer une partie du réchauffement climatique à une entreprise plutôt qu'à un Etat.

Pour atypique qu'elle soit, la procédure n'est pas une première. En avril, une action en justice similaire a été engagée aux Pays-Bas contre le pétrolier Shell, mis en cause pour ses émissions de gaz à effet de serre. Mais le procès n'est pas attendu avant 2021.

Si l'on regarde les affaires déjà portées devant les tribunaux, leur impact est contrasté...

Toutefois, la procédure lancée en France se distingue de cette dernière puisqu'elle ne vise pas à obtenir de réparations financières. "Nous n'engageons pas une action de témoignage, nous comptons bien faire un précédent pour toutes les entreprises", estime ainsi l'avocat du collectif. Tout l'enjeu du procès va consister à savoir si le texte de la COP21 peut s'appliquer à une firme privée.

Story Timeline