abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Affaire

Des représentants des peuples autochtones du Brésil et de Colombie poursuivent en justice le Groupe Casino pour ses liens avec la déforestation et l’accaparement de terres

Après avoir été mis en demeure sur le fondement de la loi française sur le devoir de vigilance pour son approvisionnement en boeuf en Colombie et au Brésil, des représentants de peuples autochtones d’Amazonie brésilienne et colombienne et des ONG ont assigné le Groupe Casino en justice le 3 mars 2021.

Ils reporchent au groupe de vendre de la viande liée à la déforestation et à l'accaparement des terres des peuples autochtones. Ils demandent un dédommagement des communautés autochtones à hauteur de trois millions d'euros en raison des dommages causés à leurs terres ancestrales et de l’impact sur leurs moyens de subsistance. Les ONG demandent aussi une meilleure traçabilité de la viande vendue par Casino.

Story Timeline