abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Lafarge en Syrie : la justice rouvre la voie à des poursuites pour «complicité de crimes contre l’humanité»

C’est une décision historique à plus d’un titre. C’est aussi un immense revers judiciaire pour le cimentier Lafarge. La Cour de cassation a invalidé, ce mardi, la décision de la cour d’appel de Paris d’annuler la mise en examen du cimentier pour «complicité de crimes contre l’humanité» dans l’enquête sur ses activités en Syrie jusqu’en 2014. La multinationale est, entre autre, mise en cause pour avoir passé des accords financiers avec l’organisation terroriste Etat islamique pour continuer de fabriquer et vendre du ciment dans le nord du pays...

La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire a également cassé la décision de la cour d’appel de maintenir la mise en examen du groupe pour « mise en danger de la vie d’autrui », et renvoyé ces deux questions devant la chambre de l’instruction afin qu’elle se prononce à nouveau dessus.

Story Timeline